Back

Le Ban de Gasperich de plus en plus prisé par les entreprises

Le Ban de Gasperich de plus en plus prisé par les entreprises | Contenu diffusé par Paperjam.

Ocorian affiche ses nouvelles ambitions et confirme que le Ban de Gasperich est de plus en plus prisé par les entreprises. Malgré la crise sanitaire et le confinement, le marché immobilier luxembourgeois a su conserver son dynamisme. En témoigne le développement que connaît le Ban de Gasperich. Philippe Fostier, Associate pour le département Office Agency, a eu le plaisir d’accompagner Ocorian dans la recherche de son nouveau siège et fait le point sur ce quartier en pleine évolution.

Quelles sont aujourd’hui les principales caractéristiques du Ban de Gasperich?

«Le Ban de Gasperich est en pleine mutation et devient l’un des quartiers de référence de la Ville de Luxembourg. Grâce au centre commercial, au développement du lycée, du résidentiel et de facilités diverses, le quartier n’a plus rien à voir avec l’ancienne Cloche d’Or qui était principalement une extension de la route d’Esch.

Avec environ 465.000m2 de bureaux, le Ban de Gasperich est le 4e pôle d’activité pour le secteur tertiaire, derrière le Kirchberg, le Centre-Ville et le quartier Gare.

La locomotive de tout ce développement a été PwC, le premier occupant à s’y installer. La société d’audit a ensuite été suivie par Deloitte, Alter Domus, et maintenant c’est au tour de Intesa Sanpaolo d’y construire son futur siège.

Dans l’optique où le tram traversera le quartier à l’horizon 2023, le Ban de Gasperich sera à l’avenir de plus en plus privilégié par des sociétés de taille significative. Par ailleurs, et d’un point de vue géographique, il est évident que pour une partie des frontaliers (français, notamment),  il est plus simple d’accéder au Ban de Gasperich qu’au Kirchberg ou au Centre-ville.

Enfin, contrairement au Kirchberg, qui arrive à saturation au niveau des nouveaux développements de bureaux, sur le Ban de Gasperich, nous avons encore la possibilité de répondre aux sociétés qui souhaitent un immeuble «sur mesure». Pour nous, en tant que spécialiste de l’immobilier, c’est une réelle opportunité.

Le Ban de Gasperich sera à l’avenir de plus en plus privilégié par des sociétés de taille significative.

Philippe Fostier,  Associate pour le département Office Agency,  Cushman and Wakefield

Ce quartier a-t-il connu des événements marquants en 2020?

«Nous venons de réaliser une transaction notable sur l’immeuble BIJOU avec Ocorian, qui affirme clairement ses ambitions et ses perspectives de croissance sur le marché local, avec une prise en occupation de 2.975m²; ce qui en fait le locataire majoritaire et principal de cet immeuble.  

Ce dernier est considéré comme l’immeuble PRIME sur le Ban de Gasperich, avec une façade à la fois atypique et innovante. La volonté du promoteur était de distinguer ce dernier, situé entre deux grands bâtiments occupés respectivement par Alter Domus et Deloitte.

Il a donc misé sur une architecture qui sort du lot, et le résultat s’avère être une franche réussite!»

Christophe Gaul, Managing Director Luxembourg & Regional Head of Europe d’Ocorian, apporte quelques précisions quant à ce futur déménagement:

«Forts de notre croissance, tant au niveau local qu’à l’international, et en concertation avec notre maison mère, nous voulions consolider l’extension de nos activités par un positionnement stratégique et efficient au niveau immobilier.

Avec le précieux support de notre conseiller immobilier, Cushman & Wakefield, nous avons sondé le marché pour arriver rapidement à la conclusion que l’immeuble BIJOU correspondait parfaitement à notre dynamisme et à l’image que nous souhaitons véhiculer à Luxembourg, tant au niveau de nos collaborateurs que pour le compte de nos clients.

En effet, cet immeuble associe subtilement le standing, le bien-être, avec une identité et une visibilité fortes. De plus, il est idéalement localisé sur le boulevard Raiffeisen, à proximité directe des facilités principales du Ban de Gasperich.»

Nous avons sondé le marché pour arriver rapidement à la conclusion que l’immeuble BIJOU correspondait parfaitement à notre dynamisme et à l’image que nous souhaitons véhiculer à Luxembourg.

Christophe Gaul,  Managing Director Luxembourg & Regional Head of Europe,  Ocorian

Pour revenir sur le marché immobilier, Philippe, quelles sont vos prévisions pour 2021?

«Au niveau macroéconomique, nous voyons une incertitude liée au Brexit ou à la crise sanitaire. Les élections aux USA pourraient aussi affecter l’économie mondiale. Malgré toutes ces inquiétudes, le Luxembourg reste une place financière très stable et fiable, et se classe dans le top 15 au niveau mondial. C’est donc un indicateur positif. Même si, avec cette crise, nous nous attendons à une année 2021 pleine de défis, le Luxembourg sera probablement moins impacté que la majorité des pays européens.

Si la crise sanitaire a fait augmenter les prix du résidentiel, au niveau des bureaux, il est encore trop tôt pour le dire. Pour le moment, nous gardons un taux de vacance très bas et un certain dynamisme. Les quartiers privilégiés par la plupart des sociétés ne devraient pas perdre de valeur dans les mois à venir.»

Envie d’acquérir ou de louer une surface de bureaux dans le quartier du Ban de Gasperich?  Prenez contact avec l’un de nos experts sur http://www.cushmanwakefield.lu/fr-fr

Plus d’informations sur Ocorian: https://www.ocorian.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

SUBSCRIBE TO OUR BLOG